Sa mère avoue : «Breel Embolo a décidé de jouer pour la Suisse au lieu du Cameroun parce que…»

La mère de Breel Embolo a expliqué pourquoi son fils, buteur face à son pays de naissance, avait choisir de jouer pour la Suisse plutôt que pour le Cameroun.

C’est l’une des images de ce début de Coupe du monde. Breel Embolo a donné la victoire à la Suisse contre le Cameroun (1-0), un but que l’attaquant de l’AS Monaco a refusé de célébrer, par respect pour son pays de naissance.

Après la rencontre, des déclarations relayées par le compte CFOOT Cameroun ont beaucoup fait parler. Elles ont été tenues par Germaine Embolo, la mère de l’ancien joueur de Schalke 04. «Laissez mon fils tranquille», lâche-t-elle dans un monologue.

«Les Suisses l’ont formé, et il a fait le job. Et vous, au lieu de former vos joueurs, il n’y a que de la magouille chez vous. Pour entrer dans l’équipe nationale, vous devez donner telle somme, et il faut être dans Utopia, il faut faire ceci ou cela. Pendant que les Suisses forment mes enfants… Embolo ne se reproche de rien du tout. Arrêtez de culpabiliser mon fils.»

Ces déclarations, qui parlent clairement de corruption, n’ont pas manqué de poser quelques questions au Cameroun. Utopia est une ancienne agence de management de joueurs dont l’un des co-propriétaires est Samuel Eto’o Fils, le président de la fédération camerounaise de football (Fécafoot), légende vivante dans son pays. L’homme le plus puissant du football camerounais, et de loin.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout