Cameroun : Rigobert Song s’explique sur la mise à l’écart du gardien André Onana

Le sélectionneur du Cameroun, Rigobert Song, a réagi après la mise à l’écart, d’André Onana, le gardien de but des Lions Indomptables ce lundi, quelques heures avant le match opposant le Cameroun à la Serbie.

«Onana a été écarté du groupe, on se complique un peu la vie», avait expliqué à l’AFP une source au sein de la Fédération camerounaise avant le match, évoquant un motif disciplinaire.

Selon les informations de RMC Sport et du journaliste Fabrizio Romano, sa mise à l’écart serait liée à un désaccord avec son sélectionneur Rigobert Song. Ce dernier n’aurait pas apprécié la manière de jouer et les risques pris par l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam face à la Suisse (0-1), lors de la première journée du groupe G.

Après leur nul spectaculaire contre la Serbie (3-3), le sélectionneur du Cameroun, Rigobert Song en conférence de presse s’explique sur la mise à l’écart du gardien camerounais André Onana.

«André Onana est un joueur très important, mais ce que je dois faire dans mon rôle, c’est de privilégier le groupe plutôt que les individualités. Dans un groupe, il faut une certaine discipline et lorsque vous ne correspondez pas à ces critères de discipline, il faut prendre des responsabilités, des actes, pour faire en sorte de privilégier le groupe.

Pour le moment, on fait avec ceux qui veulent défendre les couleurs du pays, ce qui m’intéresse ce sont les joueurs qui sont là. Pour le moment, je lui ai demandé d’attendre et on aura l’occasion de voir s’il peut continuer (le Mondial, NDLR). Ça dépendra de lui aussi et il faudra qu’il revienne aussi dans les règles, on verra si c’est possible.», a-t-il déclaré.

1 Commentaire
  1. Agnoro Abdoul Razak

    Pour avoir encaissé le seul but, vous prenez une telle décision en jetant de l’anatheme sur le gardien alors que vos joueurs sont nuls. Qu’est-ce qu’un gardien de but peut à lui seul faire dans une telle condition ? Je crois que c’est purement de la discrimination envers le gardien. Vous-même Rigobert , quand vous étiez joueur qu’avez vous faire de concret ? Nul, sauf les jeux brutaux. À mon avis vous ne méritez même pas d’être entraîneur d’une équipe sous d’autres cieux.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout