Les comptes annuels de la holding Beckham : elle facturait 750 000 euros par semaine

La presse britannique dévoile les détails du dernier exercice financier de la société anglaise, qui a des accords avec différentes firmes de son portefeuille.

David Beckham et la société qu’il a avec sa femme Victoria sous le nom de Beckham Brand Holdings Limited ont présenté cette semaine leurs comptes annuels et le tabloïd britannique The Sun y a eu accès pour assurer que le couple a réalisé 21,6 millions d’euros de bénéfice au cours des douze mois du dernier exercice financier. Tout cela malgré le fait que la marque de mode de l’ex-membre des Spice Girls continue d’afficher des chiffres rouges.

Selon les médias, les chiffres sont supérieurs aux plus de 13 millions que le couple a atteints un an plus tôt. Et c’est qu’à cette occasion, le chiffre d’affaires est passé de montants inférieurs à 20 millions aux 39 millions d’euros qui apparaissent dans les livres.

De telles données montrent que les Beckham ont réussi à facturer plus de 750 000 euros chaque semaine, notamment grâce aux nouveaux accords avantageux signés par l’ancien footballeur.

«Au cours de l’année, le groupe est resté engagé à investir dans la croissance à long terme de ses marques et cette stratégie a le plein soutien des actionnaires. Le groupe présente un bénéfice après impôts de 21,6 millions d’euros (en 2020 il était de 13,1) et un résultat de 39 millions d’euros (en 2020 il était de 12,9).

L’augmentation des revenus est le résultat de la stratégie de croissance réussie consistant à travailler en étroite collaboration avec les marques partenaires du groupe pour étendre la portée et le marketing de la marque David Beckham», expriment-ils de la société.

Une extension de portefeuille et un projet au Qatar

En 2021, la holding de Beckham a continué de résister aux ravages causés par la pandémie mais a maintenu ses opérations et décroché de nouveaux contrats pour un portefeuille qui comprend Adidas, Tudor, Diageo’s Haig Club, Maserati et Electronic Arts.

De plus, ils ont renforcé les relations avec les partenaires existants et sont désormais présents dans différents secteurs tels que le sport, les médias et le divertissement, l’automobile, la parfumerie, la lunetterie, les marques de luxe ou encore les services financiers.

«L’équipe de direction continue de superviser tous les éléments opérationnels de l’entreprise et gère le plan stratégique à long terme pour établir des partenariats commerciaux, augmenter la valeur de la marque et tirer parti des opportunités offertes par les canaux de médias numériques et la portée mondiale de la marque David. Beckham», ajoutent-ils depuis l’entreprise.

Rappelons que l’Anglais a récemment signé un contrat de 170 millions d’euros pour promouvoir le tourisme au Qatar pour les dix prochaines années, même si pour l’instant cet argent n’apparaît pas dans les comptes les plus récents de sa société.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout