Coupe du monde : enquête sur la mort d’un Iranien après la défaite de son pays

La justice iranienne a ouvert jeudi une enquête sur la mort par balle d’un jeune homme au nord de Téhéran après la défaite de l’équipe d’Iran face aux Etats-Unis (0-1) lors de la Coupe du monde au Qatar.

Selon des groupes de défense des droits humains basés à l’étranger, cet homme a été tué mardi soir au volant de sa voiture alors qu’il klaxonnait pour célébrer la défaite de son pays.

«Après le match de l’équipe nationale iranienne contre les Etats-Unis, un homme nommé Mehran Samak est décédé de manière suspecte, après avoir été touché par une bille d’acier dans la localité de Bandar Anzali», au nord-ouest de Téhéran, a annoncé jeudi le procureur de la province septentrionale de Guilan, Mehdi Fallahmiri, cité par l’agence judiciaire Mizan Online. «Une enquête a été ouverte», ajoute l’agence.

Selon des groupes de défense des droits humains basés à l’étranger, qui accusent les autorités, Mehran Samak, 27 ans, a été tué après avoir klaxonné au volant de sa voiture. La défaite de l’Iran mardi à Doha face à son ennemi juré et son élimination du Mondial ont suscité parmi les Iraniens à la fois des scènes de joie et de désespoir, dans un pays partagé face au mouvement de contestation déclenché il y a deux mois et demi après la mort en détention d’une jeune Kurde.

Lundi, les autorités iraniennes avaient pour la première fois fait état de la mort de plus 300 personnes depuis le début des troubles. En visite jeudi à Chiraz (sud), le commandant en chef des Gardiens de la Révolution, armée idéologique de la République islamique, Hossein Salami, a accusé les ennemis de Téhéran de vouloir déstabiliser son pays.

«Ils (les ennemis) essaient de semer les graines du désespoir dans le coeur des jeunes et certains affichent même leur satisfaction après l’élimination de l’équipe nationale de football», a-t-il dit, cité par l’agence officielle Irna.

Avec AFP

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout