«C’est choquant qu’on doive payer pour ne pas jouer en bikini», la star norvégienne

La gardienne de l’équipe norvégienne de beach handball a exprimé son rejet de l’amende infligée à l’équipe pour avoir porté des shorts au lieu de bikinis, dans un scandale qui a attiré l’attention de la chanteuse Pink.

Qu’il s’agisse d’ avoir des ennuis pour avoir refusé de porter un bas de bikini ou d’obtenir le soutien d’un artiste plusieurs fois récompensé aux Grammy Awards : la semaine dernière de l’ équipe féminine de beach handball de Norvège a été tout sauf banale.

L’équipe avait décidé de porter des shorts au Championnat d’Europe de Beach Handball, ce qui leur a valu une amende de 1 764 $ US infligée par la Fédération européenne de handball (EHF). «C’est choquant que nous devions payer pour ne pas jouer en bikini», a déclaré la gardienne Tonje Lerstad à la BBC.

Mais d’autres surprises attendaient la joueuse de 24 ans et ses coéquipières. Lerstad ajoute qu’ils ont été «éblouis» lorsque la chanteuse américaine Pink a soutenu leur décision sur Twitter et a même proposé de payer l’amende.

«Tout a été très fou. Cela nous a choqués, mais c’est un message très important et nous l’apprécions», a déclaré le joueur à propos du tweet de Pink. L’EHF a allégué que l’amende avait été infligée pour «uniforme inapproprié».

Bien que l’équipe n’ait pas été surprise par l’amende, car elle avait été prévenue que cela arriverait, le gardien norvégien a qualifié la punition d’«incroyable». «C’est stupide, nous devons lutter contre cela», a-t-il ajouté.

En réponse à la mesure, Pink a écrit sur son profil sur les réseaux sociaux que ce devrait être l’EHF qui devrait être condamné à une amende «pour sexisme».

«Je suis très fière de l’équipe norvégienne féminine de beach handball pour s’être opposée aux règles sexistes liées à leur uniforme», a-t-elle ajouté dans son tweet.

Pink n’aura pas à payer l’amende car la Fédération norvégienne de handball (NHF) s’est déclarée prête à le faire.

«Vous n’avez pas à payer, mais vous pouvez nous donner des billets pour que nous puissions nous rencontrer à l’un de vos concerts en short», a plaisanté le gardien. Il s’est également moqué du fait que de nombreuses autres personnes ont proposé d’annuler l’amende : «Peut-être devrions-nous ouvrir un bon compte bancaire.

La fédération norvégienne a promis de continuer à accompagner le combat de ses joueurs : «Ensemble, nous continuerons d’essayer de changer les règles vestimentaires, afin que les joueurs puissent jouer avec l’uniforme avec lequel ils se sentent à l’aise.»

«Nous avons eu tellement de soutien d’autres équipes que je ne peux imaginer d’autre possibilité que celle de changer [les règles] l’année prochaine», a ajouté Lerstad.

Le prochain événement sportif de l’équipe norvégienne sera le Championnat du monde de la catégorie. Pour clore l’entretien, nous avons demandé au gardien s’il continuerait à porter des shorts. «Oui, absolument», a-t-il souligné.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout