Washington et Ankara sanctionnent un réseau de financement du groupe Etat islamique

Les Etats-Unis et la Turquie ont conjointement annoncé jeudi 5 janvier des sanctions économiques à l’encontre d’un réseau accusé d’avoir aidé le groupe Etat islamique à se financer.

Ce réseau «comprenait quatre personnes et deux entités en Turquie» et a «permis le recrutement et les transferts financiers du groupe terroriste vers et depuis l’Irak et la Syrie», a indiqué le département américain au Trésor dans un communiqué de presse.

«Ce réseau a joué un rôle clé dans la gestion, le transfert et la distribution de fonds pour l’EI dans la région», a ajouté le ministère.

Par ailleurs, précise Washington, «le ministère turc du Trésor et des Finances, en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, a mis en place un gel des avoirs à l’encontre des membres de ce réseau» djihadiste.

«L’action d’aujourd’hui réaffirme l’engagement du Trésor à dégrader la capacité de l’EI à opérer à l’échelle mondiale», a déclaré Washington.

«Ces désignations et les gels d’avoirs qui les accompagnent sont le résultat d’une coordination et d’une collaboration étroites avec nos partenaires turcs pour cibler l’activité de l’EI dans la région», a déclaré le sous-secrétaire au Trésor chargé du terrorisme et du renseignement financier, Brian Nelson, cité dans le communiqué.

Avec AFP

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout