Thaïlande : cinq personnes soupçonnées de trafic de drogue tuées par l’armée

Cinq personnes soupçonnées de transporter des méthamphétamines ont été tuées à la suite d’échanges de coups de feu avec l’armée thaïlandaise près de la frontière avec la Birmanie, un incident récurrent ces dernières semaines, ont annoncé vendredi 13 janvier les militaires.

La fusillade s’est produite dans la nuit de mercredi à jeudi, dans la forêt, dans la province de Chiang Rai (nord), en plein «Triangle d’or», proche du Laos et de la Birmanie, réputé comme étant la plaque tournante de la production de drogues en Asie du Sud-Est.

C’est la troisième fois en près d’un mois que des militaires thaïlandais abattent dans cette région des personnes soupçonnées de faire passer de la drogue en contrebande.

«Les drogues sont monnaie courante près de la frontière, mais récemment, il y a eu un ordre du commandement pour intensifier les efforts» contre le trafic, a expliqué à l’AFP Premchai Premkamol, un représentant du détachement spécial de l’armée en charge de surveiller plusieurs zones frontalières.

Quelque 21 personnes soupçonnées de trafiquer de la drogue ont été tuées par l’armée dans deux incidents similaires, dans la province de Chiang Mai (nord), début décembre et début janvier.

Avec AFP

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout