Samuel Eto’o : «Pep Guardiola, tu me demanderas pardon»

Dans une interview accordée à la chaîne Bein Sports, Samuel Eto’o est revenu sur son départ forcé du Barça. Sans langue de bois, l’ancien numéro 9 barcelonais a dézingué Guardiola comme personne ne l’avait encore fait avant lui.

«Vous connaissez le business de la presse et des télévisions. Il a y a des enfants qui sont beaux et d’autres qui le sont moins. J’ai toujours été l’enfant le moins beau.

C’était mon rôle mais j’avais un rôle très important dans le vestiaire, où je pouvais tout dire à n’importe qui en le regardant dans les yeux. (…) J’ai d’abord rappelé à Guardiola qu’il n’a jamais été un grand joueur. Il était un bon joueur. C’est vrai. Je lui ai dit», a déclaré Eto’o.

À son arrivée le banc du Barça, Guardiola voulait déjà se débarrasser d’Eto’o mais sans succès. L’attaquant camerounais est resté au club durant toute la saison 2008-2009.

«Comme entraîneur, il n’avait rien démontré. Il est arrivé et il ne connaissait même pas l’histoire du vestiaire ! J’ai eu une discussion avec lui et une très belle offre pour aller jouer six mois en Ouzbékistan où ils me donnaient 26 millions de dollars.

Dans son bureau, il me dit ça peut te faire du bien, vas-y. Je lui ai dit, celui qui va te faire gagner c’est Eto’o et tu viendras me demander pardon. Et je suis resté à ma place. (…) Il n’a jamais eu le courage de me dire les choses en face», a rajouté Eto’o.

Cette saison s’était surtout conclue par un brillant succès en Ligue des Champions avec un but de l’ancien numéro 9 barcelonais. Eto’o avait terminé sur un bilan de 40 buts et 7 passes décisives en 57 matchs toutes compétitions confondues.

La saison suivante, avec l’Inter, le camerounais remporta à nouveau la Ligue des Champions tout en éliminant le Barça de Pep Guardiola en demi-finale.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout