Premier League : le gardien d’Arsenal frappé par un supporter de Tottenham (vidéo)

Le gardien d’Arsenal, Aaron Ramsdale, a été pris à partie par un supporter de Tottenham qui a essayé de lui donner un coup de pied à la fin du derby remporté par Arsenal (2-0) dimanche lors de la 20e journée de Premier League.

Au coup de sifflet final du derby du nord de Londres, l’une des affiches les plus chaudes du football anglais,Ramsdale s’est tourné vers le virage occupé par des supporters des Spurs en embrassant ostensiblement l’écusson de son club sur son maillot pour les chambrer. Le geste a d’abord déplu à l’attaquant brésilien de Tottenham, Richarlison, qui s’est expliqué vivement avec son adversaire.

Ramsdale, élu homme du matchpour ses arrêts qui ont permis à son équipe de ne pas prendre de but, est ensuite allé récupérer un bidon de boisson derrière ses cages. C’est à ce moment qu’un homme est monté sur la balustrade bordant le terrain et a essayé de donner un coup de pied dans le dos au gardien de but, alors qu’un steward posté juste à côté du joueur essayait de l’en empêcher. Ramsdale s’est retourné puis s’est éloigné alors que le supporter remontait vivement vers le haut de la tribune.

«Les supporters des Spurs m’ont chambré pendant tout la seconde période. J’ai essayé de leur rendre un peu la pareille», a expliqué Ramsdale au micro de Sky Sports un peu plus tard. «Les quelques personnes à qui j’ai adressé le geste l’ont pris sportivement mais un supporters a essayé de sauter au-dessus (de la barrière) et de me donner un coup de poing (sic) dans le dos. C’est tout à fait dommage parce qu’au final, c’est juste un match de football», a-t-il poursuivi. «Cela laisse un petit goût amer mais je suis sûr qu’on se réjouira à nouveau quand on retournera dans les vestiaires», a-t-il conclu.

«Inacceptable» pour la Fédération

L’ambiance ne s’est pas immédiatement calmée, l’entraîneur Mikel Arteta, intervenant pour empêcher ses joueurs Granit Xhaka et Gabriel de s’approcher des joueurs de Tottenham, pour aller fêter la victoire avec les supporters des Gunners de l’autre côté du terrain. L’Association des joueurs professionnels (PFA) a pour sa part rapidement dénoncé cet incident dans un communiqué.

«Les joueurs, écrit-elle, ont le droit d’être en sécurité sur leur lieu de travail. Quand un joueur est attaqué, nous attendons de la loi et des règlements en place pour les protéger soient appliqués.» «C’est une attitude totalement inacceptable et nous allons travailler avec la police, les autorités concernées et le club pour qu’une réaction appropriée soit prise», a promis de son côté la Fédération anglaise. Interrogé sur l’incident, Mikel Arteta a éludé. «Je veux seulement parler de football et du beau match que nous avons livré», a-t-il dit.

Antonio Conte, le manager de Tottenham, a condamné pour sa part cette agression. «Si elle a eu lieu, ce n’est pas bon. Nous devons toujours faire preuve de respect envers un adversaire et envers les joueurs. Je n’aime pas ça», a-t-il dit.

Avec AFP

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout