Open d’Australie : Sakkari bousculée mais qualifiée

La Grecque Maria Sakkari, 6e mondiale, a été bousculée par la Russe Diana Shnaider (106e et issue des qualifications), avant de finalement s’imposer 3-6, 7-5, 6-3 et de se qualifier pour le troisième tour de l’Open d’Australie, mercredi à Melbourne.

La Grecque Maria Sakkari, 6e mondiale, a été bousculée par la Russe Diana Shnaider (106e et issue des qualifications), avant de finalement s’imposer 3-6, 7-5, 6-3 et de se qualifier pour le troisième tour de l’Open d’Australie, mercredi à Melbourne.

«Nous avons toutes les deux joué à un très haut niveau», a souligné Sakkari qui affrontera au prochain tour la Suissesse Jil Teichmann (33e) ou la Chinoise Lin Zhu (87e).

«Il n’est jamais facile d’affronter une joueuse qu’on n’a jamais vue sur le circuit et qui est si agressive. Elle m’a obligée à beaucoup défendre, ce qui n’est pas mon jeu», a expliqué la Grecque de 27 ans qui avait atteint les 8es de finale à Melbourne l’an dernier.

Car à 18 ans et pour sa première participation au tableau principal d’un tournoi du Grand Chelem, Shnaider a entamé le match pied au plancher et n’a jamais lâché, frappant d’énormes coups droits du début à la fin de la rencontre (39 coups gagnants au total contre 32 pour Sakkari).

Un de ces coups droits foudroyants a permis à la Russe, qui fait ses études aux Etats-Unis à l’Université de Caroline du nord, de remporter la première manche après que Sakkari eut sauvé cinq balles de set.

La Grecque a ensuite eu trois premières balles de set consécutives à 5-4, mais elle n’a su en concrétiser aucune et a dû patienter encore avant d’égaliser à une manche partout.

Dans la manche décisive, Sakkari a rendu un break d’avance à Shnaider sur un mauvais jeu de service (deux doubles fautes et une faute directe), avant de profiter elle-même d’un coup de moins bien de la Russe qui a commis une double faute et enchaîné sur une faute directe pour permettre à Sakkari de faire le break (4-2) puis de se détacher 5-2.

La Grecque a alors eu deux premières balles de match, bien effacées par Shnaider sur son service, et a conclu la partie sur sa propre mise en jeu d’un coup droit gagnant.

Malgré la défaite, la jeune Russe est sortie sous les ovations de la Margaret Court Arena, de quoi lui dessiner un large sourire.

Avec AFP

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout