Mort à 81 ans du cardinal George Pell

L’Australien, qui fut secrétaire à l’Économie du Vatican et était alors considéré comme le bras droit du pape François, avait été condamné à six ans de prison en 2019 pour viols et agressions sexuelles.

Le cardinal George Pell, ancien haut responsable de l’Église catholique qui avait été accusé de violences sexuelles en Australie puis blanchi, est mort à Rome à l’âge de 81 ans, a confirmé mercredi 11 janvier un responsable du clergé.

«C’est avec une grande tristesse que je peux confirmer que Son Eminence, le cardinal George Pell, est mort à Rome dans les premières heures de ce matin», a déclaré l’archevêque australien Anthony Fisher dans un communiqué fourni à l’AFP.

«Cette nouvelle est un grand choc pour nous tous», a ajouté Mgr Fisher, qui a appelé à «prier pour le repos de l’âme du cardinal Pell». Selon le site d’informations officiel Vatican News, George Pell «est décédé de complications à la suite d’une opération à la hanche».

George Pell, qui fut secrétaire à l’Économie du Vatican et était alors considéré comme le bras droit du pape François, avait été condamné à six ans de prison en 2019 pour viols et agressions sexuelles sur deux enfants de chœur dans les années 1990 à Melbourne.

Confirmée en appel, sa condamnation avait été cassée par la Haute Cour australienne, et le prélat avait retrouvé la liberté après douze mois d’incarcération. Il avait alors affirmé que l’arrêt permettait de réparer «une grave injustice».

Né dans une petite ville de l’État de Victoria, le cardinal Pell était le premier Australien à être monté aussi haut dans la hiérarchie de l’Église catholique, dont il était considéré comme le numéro trois.

Avec AFP

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout