Le premier ministre néerlandais Rutte à la Maison-Blanche mardi

Le président américain Joe Biden recevra mardi 17 janvier à la Maison-Blanche le premier ministre néerlandais Mark Rutte, ont annoncé les services des deux dirigeants jeudi 13 janvier.

Alliés au sein de l’Otan, ils veulent «réaffirmer leurs efforts en vue de renforcer la sécurité transatlantique et la prospérité économique», selon un communiqué de la Maison Blanche.

Mark Rutte et Joe Biden entendent selon la même source évoquer leur «ferme soutien à l’Ukraine confrontée à la brutale agression de la Russie.»

Les Pays-Bas seront parmi les États animateurs cette année du «Sommet pour la démocratie», un format diplomatique lancé par Joe Biden. Il se tiendra les 29 et 30 mars 2023 et sera présidé par le président américain avec les dirigeants du Costa Rica, des Pays-Bas, de Corée du Sud et de Zambie.

Joe Biden et son invité entendent aussi parler de leur «coopération en matière de technologies stratégiques et de leur vision partagée d’une région Indo-Pacifique libre et sûre», une expression qui fait référence à l’emprise de la Chine.

Le gouvernement néerlandais a lui indiqué que «la poursuite de la coopération dans le domaine de la défense et de la sécurité serait également discutée, ainsi que le renforcement des relations commerciales bilatérales».

Le président américain, qui reçoit vendredi le premier ministre japonais Fumio Kishida, veut renforcer les alliances traditionnelles des États-Unis face à la Chine et à la Russie. Selon la presse, Joe Biden voudrait convaincre les Pays-Bas et le Japon d’adopter sa ligne dure face au secteur technologique chinois.

Il souhaiterait notamment que ces deux pays interdisent, comme les États-Unis, l’exportation de certains composants informatiques sophistiqués vers la Chine.

Avec AFP

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout