Le parquet demande la prison sans caution pour Dani Alves

Le footballeur a été arrêté après être allé faire une déclaration pour agression sexuelle présumée. Le Parquet demande la détention préventive et sans caution.

Dani Alves a été arrêté tôt ce matin après s’être rendu au commissariat de Mossos d’Esquadra de Les Corts, à Barcelone, pour témoigner d’une agression sexuelle présumée dont il est accusé. C’est ce qu’a rapporté Cadena Ser.

Les faits se seraient produits le 30 décembre à la discothèque ‘Sutton’ de Barcelone lorsque le footballeur aurait inséré «sa main dans le sous-vêtement» d’une jeune femme.

Immédiatement, le lieu a activé le protocole du conseil municipal contre les agressions et le harcèlement sexuel dans les lieux de vie nocturne.

Le Brésilien a quitté les lieux dans une voiture de police quelques minutes après 10 heures. Selon des sources proches d”Europa Press’, la patrouille l’a ensuite emmené à la Ciutat de la Justicia de Barcelone où il a été traduit devant les tribunaux.

De son côté, le Parquet demande l’entrée en détention préventive et sans caution de Dani Alves. Une requête à laquelle s’ajoute également la poursuite privée et que le juge d’instruction doit prendre en compte pour déterminer la situation du joueur.

Cette arrestation survient quelques heures après que le journaliste Carlos Quílez l’ait rattrapé sur Antena 3. «Ce vendredi, il sera arrêté par la police. Vous serez photographié et votre empreinte digitale sera utilisée. A partir de là, Dani Alves aura un casier judiciaire dans notre pays».

La plainte contre Dani Alves est intervenue deux jours après la date à laquelle l’agression sexuelle présumée aurait eu lieu, et fait l’objet de poursuites, en phase d’enquête, selon le Tribunal supérieur de justice de Catalogne (TSJC).

Dès le début, le joueur a nié les faits : «J’étais là, à cet endroit-là, avec plus de gens qui en profitaient. Sans envahir l’espace des autres. Je ne sais pas qui est cette dame.»

La défense de Dani Alves

Dès le départ, le joueur s’est mis à la disposition des autorités pour résoudre ce problème au plus vite. Lors de sa dernière apparition publique dans l’émission d’Antena 3 ‘Y ahora Sonsoles’, Dani Alves clame son innocence : «Je voudrais tout nier. Cela blesse mon peuple, le mien. Ils savent qui je suis.»

Sa compagne, la mannequin Joana Sanz, a également pris sa défense dans le même espace : «Je sais qui est mon mari. Je sais à quel point il est respectueux parce que même quand il a appris à me connaître, il ne m’a pas manqué de respect.»

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout