La confession étrange de Sébastien Haller sur son cancer : «il m’a détruit»

Dans une interview avec L’Équipe , Haller a raconté ce qu’il a vécu pendant le processus et le traitement et aussi comment il a annoncé la mauvaise nouvelle à sa mère.

Sébastien Haller a fait ses débuts dimanche dernier avec le Borussia Dortmund en matchs officiels. L’attaquant de 28 ans est arrivé au club allemand cet été en provenance de l’Ajax mais a été diagnostiqué avec un cancer des testicules, ce qui a laissé l’Ivoirien hors de combat durant sept mois.

Dans une interview avec l’équipe, il a révélé la manière dont il a annoncé la nouvelle à sa mère et à sa famille. «J’ai appelé mes frères pour passer la nuit chez notre mère, car ma tante, qui était aussi sa meilleure amie, est décédée d’un cancer en février 2020. cette nouvelle», a-t-il commencé par dire.

Ensuite il mal de son état d’âme. «Je devais être fort mentalement, être bien entouré et me dire qu’avec cette attitude j’allais pouvoir surmonter ce moment. Pourquoi avoir peur ? Si quelque chose doit arriver, cela arrivera. Si vous avez un certain contrôle, vous aurez peur, mais il ne me restait plus qu’à faire confiance aux médecins, qui ont été exceptionnels avec moi», poursuit-il, évoquant tout le processus de chimiothérapie.

«La chimiothérapie m’a détruit à l’intérieur et l’opération à l’extérieur. Après la chimiothérapie, même si tu te sens bien, tu as toujours l’air d’un malade, tu as les yeux foncés, pas de cheveux, des lèvres foncées», a-t-il avoué dans son entretien dans lequel il a également salué tous ses amis et proches.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout