Galtier allume ses joueurs après Rennes : Je ne vais pas parler d’inquiétude, mais..»

L’entraîneur du Paris Saint-Germain, Christophe Galtier, a poussé un énorme coup de gueule après la nouvelle défaite concédée par ses joueurs sur le terrain du Stade Rennais (0-1), dimanche soir.

Quinze jours après une contre-performance à Lens (1-3), le Paris Saint-Germain a subi dimanche soir une nouvelle désillusion, cette fois sur la pelouse du Stade Rennais (0-1) en match de clôture de la 19e journée de Ligue 1.

Surpris sur un but de Hamari Traoré (65e), le club de la capitale inquiète à l’approche du huitième de finale aller de la Ligue des champions contre le Bayern Munich, le 14 février prochain au Parc des Princes.

Conséquence au classement, les partenaires de Kylian Mbappé n’ont plus que trois longueurs d’avance sur les Sang et Or.

Après le match, Christophe Galtier s’est présenté devant les journalistes. L’entraîneur parisien a tiré la sonnette d’alarme.

«Si c’est une question de temps, ça urge. On doit retrouver du liant entre les lignes. On savait que ce serait difficile. C’était le cas. Notre gardien a été très sollicité.»

Le Marseillais déplore un manque d’intensité de ses troupes : «C’est le constat. Je ne vais pas parler d’inquiétude, mais il doit y avoir une prise de conscience. On peut trouver milles excuses ou milles raisons. Mais la Coupe du monde est finie.

Même si on a été dispersés, éparpillés pendant huit semaines, il faut qu’on retrouve beaucoup plus de cohésion dans le jeu, beaucoup plus de rythme et d’intensité.

On va avoir une dizaine de jours pour travailler l’intensité, avoir plus de verticalité, plus de relation technique entre les uns et les autres. C’est très important qu’on retrouve ça.»

Opposés lundi prochain aux amateurs de Pays de Cassel, dans le cadre des seizièmes de finale de la Coupe de France, les Parisiens devront réagir à l’occasion de la réception du Stade de Reims comptant pour la 20e journée, le dimanche 29 janvier.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout