États-Unis : les employeurs privés ont créé 235.000 emplois en décembre, bien plus qu’attendu

Les employeurs privés aux États-Unis ont créé en décembre bien plus d’emplois qu’attendu, le marché de l’emploi restant très solide avec cependant d’importantes disparités entre les secteurs, selon des données publiées jeudi, à la veille de la publication des chiffres officiels.

Au cours du dernier mois de l’année 2022, 235.000 emplois ont été créés par les entreprises privées, selon l’enquête mensuelle ADP/Stanford Lab, soit bien plus que les 148.000 à 153.000 qui étaient attendus par les différents économistes.

Le marché de l’emploi reste ainsi très solide, malgré le ralentissement de l’activité économique provoqué par la banque centrale américaine (Fed), pour lutter contre une inflation qui a atteint des niveaux inédits depuis 40 ans.

«Le marché du travail est dynamique mais fragmenté, les embauches variant fortement selon l’industrie et la taille de l’établissement.

Les segments d’activité qui avaient embauché de manière agressive au premier semestre 2022 ont ralenti l’embauche et, dans certains cas, supprimé des emplois au cours du dernier mois de l’année», a commenté Nela Richardson, cheffe économiste d’ADP, citée dans le communiqué.

Ainsi, ce sont les entreprises de moins de 500 salariés qui ont créé des emplois, quand les grosses entreprises en ont détruit. Et par secteur, ce sont les loisirs et l’hôtellerie qui ont créé le plus d’emplois.

Quant aux salaires, ils continuent à grimper, mais ont connu leur plus faible progression depuis le mois de mars, à +7,3% pour les salariés restés chez le même employeur, et +15,2% pour ceux qui ont changé d’entreprise.

Les salaires ont en effet fortement augmenté, en raison d’une importante pénurie de main-d’œuvre depuis deux ans. Les chiffres de l’emploi en décembre seront publiés vendredi. Le taux de chômage est attendu stable par rapport à novembre, à 3,7%, un niveau toujours parmi les plus bas des 50 dernières années.

Le nombre de créations d’emplois, secteurs privé et public confondus, est lui attendu en ralentissement, à 210.000 contre 263.000, selon le consensus de briefing.com.

Avec AFP

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout