David Beckham s’entoure de luxe au Qatar : près d’une semaine dans un hôtel à 23 000 euros la nuit

L’ancien footballeur séjourne dans la suite Baraha View de l’hôtel Mandarin Oriental de Doha, d’où il est déjà parti ce week-end.

David Beckham est devenu un autre des protagonistes du Qatar ces jours-ci depuis l’arrivée de la Coupe du monde. L’ancien joueur du Real Madrid, entre autres, s’est rendu à Doha sans sa femme Victoria et leurs enfants pour voir ce grand tournoi et pour les affaires, et pour cela il n’a ménagé aucune dépense en s’entourant du luxe qatari.

Tel que publié par le journal britannique ‘MailOnline’, du Daily Mail, Beckham a passé près d’une semaine à l’hôtel cinq étoiles Mandarin Oriental à Doha, situé dans le quartier exclusif de Mesheirb.

Un hôtel qui dispose de toutes sortes de commodités, et le fait est que l’Anglais a également séjourné dans l’une des plus grandes suites, la suite Baraha View, qui dispose de sa propre salle à manger, d’un concierge privé, d’un patio extérieur, d’une piscine et d’un gymnase.

Une chambre située au dernier étage qui coûte 20 000 livres la nuit (ce qui en échange serait plus de 23 000 euros) et dont l’ex-footballeur est déjà parti ce week-end après que la rumeur s’est répandue sur l’endroit où il logeait parmi ses Ventilateurs.

«Le personnel a adoré l’avoir ici et l’a appelé» Sir David «parce qu’il était si respectueux et respecté de tous. Les autres clients ne le voyaient pas beaucoup car il avait une jolie suite qui ressemble à un hôtel dans un hôtel, ce qui signifie qu’il n’avait pas besoin de se mêler à eux», a commencé une source proche du point de vente susmentionné.

Et c’est que pour entrer et sortir de l’hôtel sans être vu, il l’a fait par une sortie privée dans le hall, où il est rapidement entré dans une limousine aux vitres sombres avec laquelle il ne serait pas détecté.

Avec un chef personnel

De plus, ils ont avoué que l’ancien joueur blanc avait un chef personnel qui lui préparait des repas spéciaux qui ne figuraient pas au menu de l’hôtel. Repas comme un steak de Kobe japonais rare et une variété de plats de pâtes. Malheureusement, il ne pouvait pas manger son plat préféré de Gammon et frites, car le porc est interdit dans le pays.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout