Dani Alves : l’ex joueur du Barça devant la justice ce jour

Selon le journaliste Carlos Quílez, le Brésilien doit comparaître devant le juge d’instruction numéro 15 à Barcelone : «Il aura un casier judiciaire».

Dani Alves est déjà en Espagne pour faire face aux accusations d’agression sexuelle présumée sur une jeune femme à la discothèque ‘Sutton’ à Barcelone.

Des événements qui auraient eu lieu le 30 décembre lorsque le footballeur a «inséré sa main dans son sous-vêtement» et pour lesquels il a été mis en examen devant les Mossos d’Esquadra après que l’établissement a activé le protocole du conseil municipal contre les agressions et le harcèlement sexuel dans les lieux de vie nocturne. Ce vendredi, il devra témoigner devant le juge d’instruction numéro 15 à Barcelone.

Tout se passera à la première heure du matin. «D’abord, il se déclarera détenu, puis il sera transféré dans les cellules où ils prendront une déposition en tant qu’enquêteur pour l’agression sexuelle présumée», détaille le journaliste Carlos Quílez sur Antena 3.

«Il est en Espagne depuis hier. 15 jours se sont écoulés depuis la plainte, et dès le premier instant les avocats se sont entretenus avec la Police, expliquant que leur client était à leur disposition», ajoute-t-il.

De cette façon, le Brésilien sera «signé par la police», explique Quílez. «Vous serez photographié et votre empreinte digitale sera utilisée. Et depuis, Dani Alves aura un casier judiciaire», a-t-il continué à expliquer sur la chaîne principale Atresmedia.

Au cours des prochaines heures, on pourrait savoir si le procureur demandera ou non une mesure conservatoire contre le footballeur.

Les paroles de Dani Alves

Depuis que cette affaire a été rendue publique, Dani Alves a confirmé avoir été sur les lieux, mais niant tout type d’agression sexuelle présumée sur la jeune femme.

«J’étais là, sur ce site, avec plus de gens qui s’amusaient. Sans envahir l’espace des autres. Je suis vraiment désolé, mais je ne sais pas qui est cette dame. Je n’ai jamais envahi l’espace de quelqu’un sans autorisation», déclarait le footballeur en décembre dernier dans l’émission ‘Y ahora Sonsoles’.

Pumas, son club actuel au Mexique, n’est pas au courant de la situation dans laquelle se trouve son joueur, selon ‘El País’.

«L’équipe comptait sur lui pour jouer ce week-end. Le Brésilien avait perdu l’autorisation de pouvoir manquer un match samedi dernier en raison du décès de sa belle-mère et c’est pourquoi il a dû se rendre à Barcelone», ont déclaré des sources proches du point de vente susmentionné.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout