Côte d’Ivoire : «C’est lui qui m’a déviergée», Eudoxie Yao

Au fil des années, Eudoxie Yao, une femme aux courbes généreuses, est devenue une véritable star des réseaux sociaux. Dans un entretien accordé à Média Prime, elle s’est exprimée sur sa première véritable relation amoureuse.

«J’ai eu mes premières règles à l’âge de 9 ans. J’avais déjà une poitrine. Il faut dire que, physiquement, j’avais une longueur d’avance sur les filles de mon âge. A telle enseigne qu’elles me trouvaient plus grande qu’elles.

J’étais donc toujours dans mon coin et très réservée. Cela m’a beaucoup aidée. Car je n’ai pas été aussi emballée par l’esprit de groupe et le suivisme. C’est à l’âge de 18 ans que j’ai rencontré mon premier amour. Il avait 19 ans. Nous habitions ensemble dans la commune de Yopougon.

C’est lui qui m’a déviergée. C’était la première fois. Donc un peu douloureux. Mais c’était bien dans l’ensemble. Nous avons passé de bons moments ensemble pendant quelques années.», a confié Eudoxie Yao.

La chanteuse et influenceuse ivoirienne Eudoxie Yao prend plaisir à partager avec ses fans des photos ultra-sexy, pour la plupart montrant la rondeur de son corps et ses seins volumineux.

Elle est actuellement suivie par plus de 5,6 millions de personnes sur Facebook et 1,7 million de followers sur Instagram. Ce qui fait d’elle, la jetsetteuse la plus populaire de l’Afrique de l’Ouest, avec la Malienne Diaba Sora.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout