Combien d’argent le prince du Qatar a-t-il mis pour rester avec Lionel Messi et former la Dream Team ?

Tamim Al Thani veut faire de l’équipe parisienne l’une des meilleures au monde et pour cela il dépense des millions. L’opposition du gouvernement français.

Le Paris Saint Germain est détenu par Qatar Sports Investment (QSi), filiale de la Qatar Investment Authority, un fonds d’investissement souverain dont le PDG est l’émir qatari Tamim bin Hamad Al Zani. Les critiques dénoncent le fait que le PSG est un État-club soutenu par la richesse pétrolière du Qatar.

Et diverses organisations accusent ce pays de cacher derrière de gros investissements sportifs, comme l’organisation de la prochaine Coupe du monde de football en 2022, ses pratiques contraires aux droits humains.

Une signature presque inévitable Après avoir confirmé que Messi ne continuerait pas à Barcelone, il semblait clair que sa prochaine destination serait Manchester City ou le Paris Saint Germain.

Les rumeurs concernaient non seulement la puissance économique écrasante des deux équipes, mais aussi la logique commerciale qui, dans le cas du PSG, a contribué à faire pencher la balance.

Le PSG a alloué des milliards de transferts ces dernières années avec l’objectif clair de remporter la Ligue des champions, le tournoi avec le plus de pedigree d’Europe. Pour l’instant sans succès. Le plus proche était la finale qu’ils ont perdue en 2020 contre le Bayern Munich.

La plus médiatisée jusqu’à Messi était celle du Brésilien Neymar, pour qui le club parisien a versé 220 millions d’euros (257 millions de dollars) à Barcelone en 2017. Il n’y a pas eu de transfert plus cher dans l’histoire du football.

Votre adresse email ne sera pas publiée.

On voit tout